Assita et les potieres de colsama

J-P arrive dans la cour de notre hôte, où nous vivons au rythme de Bobo Dioulasso depuis quelques semaines : – “un peu plus loin, dans notre rue, il y a quelque chose que tu dois voir!”

Depuis quelques jours, des tôles, différents matériaux et un tas de bois s’empilent sur le bord de la route. Et aujourd’hui, les femmes commencent à confectionner le lit de combustible qui va permettre de cuire les canaris!

Le temps de l’argile , le chemin sur terre, la terre de Bobo-Dioulasso à Bélesta (66)

Depuis quelques jours, des tôles, différents matériaux et un tas de bois s'empilent sur le bord de la route. Et aujourd'hui, les femmes commencent à confectionner le lit de combustible qui va permettre de cuire les canaris!

Rencontre avec un groupe de potières, sur cette terre africaine.

La communication avec Assita est aisée puisqu’elle parle Français.

Voir plus ici: Assita et les potières de Colsama

Un pont se dresse à travers le temps : “– Lien avec Bélesta : l’observation de ces techniques traditionnelles permet de nous renseigner sur des gestes peut-être semblables dans la préhistoire, pour la réalisation de poteries parfois similaires…”

L’exposition organisée par Valérie Porra-Kuteni au château musée de Bélesta, en 1996 regroupe quelques pièces en céramique que j’ai ramenées du Burkina ainsi qu’un reportage photo témoignant de l’activité des potières dans la cour de Assita, aux cotés de la collection de poteries préhistoriques https://books.openedition.org/pupvd/26317?lang=fr

http://www.belesta.fr/fr/information/38812/archives

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour en haut